Des soies et crins de cheval aux fibres synthétiques

LA FIBRE DU METIER

 

De la préparation de soies de cochon et crins de cheval pour l'industrie de la brosserie s'est développée une entreprise moderne aujourd'hui leader €uropéen sur 3 marchés :

  •       la fourniture de fibres synthétiques et naturelles pour l'indutrie de la brosserie
  •       le bobinage de fil de pêche
  •       la fabrication et distribution d'accessoires pour aspirateur

 

LA NAISSANCE DE 3 SPECIALITES

Usine MOISSONNIER vers 1950 à FLEURY LA VALLEE

 

Fondée en 1944 par Robert MOISSONNIER, l’entreprise prépare et commercialise initialement des soies de cochons et du crin de cheval pour les fabricants de pinceaux et balais.

 

Cherchant à innover, MOISSONNIER développe en 1960 un partenariat avec Rhodiaceta, devenu par la suite Rhone Poulenc, dans l’élaboration de fibres  synthétiques pour l'industrie de la brosserie Ce partenariat permet alors à MOISSONNIER de commercialiser des fibres synthétiques. L’activité croît avec succès.


Cette collaboration permettra quelques années plus tard à MOISSONNIER d'ouvrir un département de bobinage lorsque Rhone Poulenc extrudera du fil de pêche.

 

LA RECHERCHE PERMANENTE D'INNOVATION

 

Parallèlement à cela, l’entreprise investit dans de nouvelles machines de production pour le façonnage des fibres synthétiques, et crée un département spécifique pour le mélange de fibres pour les fabricants de pinceaux, balais, brosses à cheveux, brosses industrielles.

 

Un partenariat est mis en place avec la société DUPONT DE NEMOURS pour la préparation des fibres synthétiques coniques. De nouveaux mélanges sont spécifiquement élaborés pour les fabricants de pinceaux.

 

UNE EVOLUTION CONSTANTE DEPUIS 2000

 

En 2000, l'entreprise est rachetée par Stéphane DUVAL cadre financier dans le carton qui insufle alors une nouvelle dynamique de développement.

En 2003 un nouveau partenariat est mis en place avec la société Allemande MONOFIL TECHNIK concernant la distribution du RILSAN.

En 2007, l'entreprise déménage et s'implante dans une nouvelle usine construite en pleine zone industrielle au coeur des axes routiers €uropéens, sur l'autoroute A6.

Fin 2009, MOISSONNIER rachète un de ses clients, la société SDG, alors utilisateur de fibres pour combinés brosses d'aspirateur. L'entreprise développe alors une nouvelle activité de fabrication et commercialisation d'accessoires d'aspirateur.

En 2010, MOISSONNIER agrandit son bâtiment et double sa capacité de stockage.

 

MOISSONNIER réalise aujourd'hui 30 % de son chiffre d'affaires à l'export.

 

... et l'histoire continue !

 
 

"Il ne faut pas chercher à rajouter des années à sa vie,
mais rajouter de la vie à ses années."

John Fitzgerald Kennedy